Le copywriting ou l'art de savoir vendre avec des mots

Pro mémoire pour des articles de qualité.

Les trois typologie de votre visiteur.

-1 Surfeur: il représente ce type de lecteur qui aime sauter d’une vague à l’autre (dans notre cas, il saute les paragraphes). Pour le vaincre, nous devons commencer chaque paragraphe par un texte court et efficace.

-2 Sherlock: cela représente plutôt le lecteur qui doit tout savoir avant de en tirer une conclusion. S'il est curieux à notre sujet, il lira l'intégralité de l'article. Ce super-héros est notre lecteur idéal.

-3 Flashman: ce dernier type de lecteur jette un oeil ici et là et il est prêt à nous accorder quelques secondes seulement si quelque chose attire son attention. Notre arme? Utilisez des mots avec un fort potentiel de persuasion.

Structure de l'article

-1 Titre: Il dois avoir un titre de maximum 70 caractères, ce titre corresponde dans le code html d'un page au tag H1 et à l'url de l'article. En suite il dois y avoir un (introduction) ou (texte d'accroche) ou (chapeau) ou (chapô) entre 50 et 100 mots. Le (introduction) ou (texte d'accroche) ou (chapeau) ou (chapô) doit vous servir de boussole pour aiguiller le lecteur vers la suite logique (ou non) du texte.

-2 Surtitre: Il dois avoir un surtitre avec maximum entre 70 et 100 caractères mais pas moins de 50 caractères, ce surtitre corresponde dans le code html d'un page au tag H2 et au début d'un paragraphe. - En suite donc il y aura un premier paragraphe.

-3 Sous-titre: Il dois avoir un sous-titre avec maximum entre 70 et 100 caractères mais pas moins de 50 caractères, ce surtitre corresponde et au début d'un second paragraphe. - En suite donc il y aura un second paragraphe.

Un Surtitre et/ou un Sous-titre : se trouvent soit au dessus, soit en dessous du titre.

Ils apportent des informations complémentaires au titre :
  • Surtitre : où ? Quand ?
  • Sous titre : comment ? Pourquoi ?
  • Titre + surtitre + sous titre = La titraille

En suite il est préférable avoir une conclusion avec un paragraphe que corresponde dans le code html d'un page au tag H4 il est préférable avoir une conclusion de minimum 300 caractères.

La totalité du texte du contenu de l'article dois faire minimum 400 mots, il est possible dépasser les 400 mots mais ne faut jamais être en-dessous. Il est préférable donc avoir un texte de contenu donc 3 paragraphes avec 400 mots + 1 titre + 1 surtitre + 1 sous-titre. Donc dans sa totalité le texte féra plus de 400 mots avec le titre surtitre et sous-titre.

Pour une article que envisage d’être dans Google New il faudra minimum 800 mots en dessous ne sera pas pris en compte. Un article bien écrit se compose d’une introduction, d’un corps de texte et d’une conclusion. Le nombre limite de mots devrait en général, entre 400 à 500 mots est un minimum.

Approche du sujet

Il est important dans l’approche du sujet et donc du texte de contenu d'un article de se mettre à la place du lecteur. Donc il faut se poser les bonnes questions.

  • 1. Qu'est-ce que moi en tant que lecteur j'ai envie de lire?
  • 2. Quel sera le titre d'arroche que me donnera envie de lire la suite?
  • 3. Que sera l'introduction que me donnera envie de continuer à lire?
  • 4. Quelle utilité je vais avoir en tant que lecteur à lire cette article?
  • 5. La rédaction d’articles nécessite une langue concise, accessible et précise. L’exercice consiste à expliquer, décoder, trier, hiérarchiser, et transmettre des informations pour être lu et compris par un public le plus large possible.

Les bonnes règles

-1 Chouchoutez les mots ! Une orthographe irréprochable est le minimum requis pour offrir sa plume aux autres.

-2 Vous avez de grandes idées…ne l’oubliez pas ! Vous devez amener à réfléchir sur les sujets divers. Soyez créatif, curieux, rigolos, intellos, mais reste simple. Faire des phrases coutres laisser un espace après chaque points, pour bien identifier les paragraphes de chaque bloc de texte.

-3 Soyez souple ! Un blog et son contenu personnel sera moins pointu et privilégiera la légèreté et l’interactivité alors que les sites commerciaux voudront un vocabulaire accrocheur, vendeur sans en faire trop.

-4 Respectez les consignes ! Notamment en termes de taille et de structure. Si elles ne sont pas précisées par le client, sachez utiliser les règles de base.

-5 Relecture de l'article Pensez à faire une relecture de votre article, et si nécessaire faire les corrections. Pensez aussi que par la suite, il y aura encore du travail pour mettre en ligne votre article, n'est pas juste une copié collé de votre travail, mais il y a toute une structure html à respecter que prends du temps à faire.Et donc devoir corriger des fautes d’orthographe ou des phrases sans sens et un travail assez pénible à faire en plus un fois l'article publié.

Les qualités principale

La clarté : C'est-à-dire, être compris des lecteurs et s'en tenir au message essentiel.

La concision : Elle consiste à employer le minimum de mots pour exprimer le maximum d'idées, utilisant les mots clefs important qu'on été transmis pour l'édition de l'article.

La correction : Elle passe par le respect des règles de grammaire, d'orthographe, de syntaxe, de ponctuation, de concordance.

L'harmonie : Il s'agit par là d'insuffler un rythme, une cadence de lecture, de soigner les sonorités, la respiration, la musicalité de votre texte.

La précision : Elle consiste à communiquer votre pensée avec une langue précise, rigoureuse et de s'appuyer sur toutes les nuances de vocabulaire compte tenu du sujet, de l'évènement et de l'atmosphère et du niveau de connaissance des lecteurs.

La variété : Elle s'obtient en limitant les répétitions, et par l'utilisation de la forme indirecte ou interrogative.

La fluidité : Elle s'obtient notamment par l'utilisation des connecteurs logiques mais également par le recours aux figures de styles et de métaphores.

L'arroche : N'oublie pas l'essentiel est dans le titre. Un titre accrocheur c'est 95 % de chances de trouver des lecteurs.

Pensez aux 5 W

  • Who (Qui sont les personnes dont on parle dans l'article. Ou à qui on parle?)
  • What (Quelle est l'information principale, de Quoi parle l'article ?)
  • When (Quand s'est déroulé l'information ? A quelle date fait référence l'article ?)
  • Where (Où se passe l'information, Quels lieux sont mentionnés dans l'article ?)
  • Why ( Pourquoi ? Quelles sont les causes de l'information ?) ou How (Quelles sont les
  • conséquences de l'information ? Comment l'expliquer ?)